Oeufs poules heureuses animalisme Florence Dellerie Vegan in Nantes

Pourquoi ne pas consommer les oeufs de poules "heureuses", vivant chez vous, chez un.e ami.e, chez un.e voisin.e... ? 1- Les animaux ne sont pas des marchandises À ce titre, nous ne devons pas les considérer, ou considérer leurs œufs, leur lait, leur peau, leur chair, ou autre, comme des ressources à notre disposition. 2 - Cela entretient une vision morale de l’exploitation Consommer des produits d’origine animale, quels qu’ils soient et d’où qu’ils proviennent, perpétue l’idée qu’il est moralement acceptable de le faire. 3 - L’origine des poules Si votre voisin·e, un·e ami·e ou autre, vit avec des poules que vous jugez “bien traitées”, c’est parce qu’elle ou il les a au mieux recueillies, au pire achetées dans un élevage. Dans un cas comme dans l’autre, pour chaque poule, un mâle a été tué à la source, car les poules pondeuses et les “poulets de chair” sont des races distinctes. Par conséquent, un poussin mâle issu de la race “pondeuse” est aussi inutile pour les œufs que pour la chair. 4 - 50% des œufs sont de futurs mâles Un œuf pondu sur deux est un futur mâle, considéré comme un déchet. Le résultat, c’est que pour chaque poule, un poussin a été passé vivant à la broyeuse, gazé, ou jeté vivant à la poubelle. Demandez-vous, quand vous voyez les poules qui vivent chez vos ami·e·s, chez votre voisin·e, où sont passés les coqs... 5 - Manger des œufs n’est pas indispensable Référez-vous à la position officielle de l’Association Américaine de Diététique (composée d’environ 100 000 nutritionnistes et diététicien·ne·s) : “les alimentations végétariennes bien conçues (y compris végétaliennes) sont bonnes pour la santé, adéquates sur le plan nutritionnel et peuvent être bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies. [Elles] sont appropriées à tous les âges de la vie, y compris pendant la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, l’enfance et l’adolescence, ainsi que pour les sportifs.” 6 - Vous ne savez pas comment faire autrement ? Le plaisir gustatif n’est pas un argument valable lorsqu’il s’agit de l’exploitation et de la mort d’êtres sensibles. Mais si vous ne savez pas comment remplacer les œufs dans vos recettes, sachez qu’il existe d’innombrables substituts : graines de lin, agar-agar, fécule de maïs, protéines de soja, bananes, graines de chia, etc. sont autant de produits végétaux que l’on trouve facilement en magasin et qui remplacent avantageusement les œufs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *